La fleur de Lotus

La fleur de Lotus

La fleur de Lotus, 2014. Indian ink on paper / Encre de chine sur papier – A4.

Myôhô Renge Kyô (pratique principale dans le bouddhisme de Nichiren) est comparé au lotus… Parmi toutes les fleurs, le Bouddha choisit la fleur de lotus pour la comparer au Sûtra du Lotus. Il y a pour cela une raison. Certaines plantes fleurissent d’abord, pour ensuite donner des fruits ; d’autres donnent d’abord un fruit avant de fleurir. Certaines n’ont qu’une fleur mais donnent plusieurs fruits ; d’autres ont de nombreuses fleurs mais ne donnent qu’un seul fruit; d’autres encore donnent des fruits sans avoir de fleurs. Ainsi, il y a toutes sortes de plantes, mais le lotus est la seule qui donne simultanément fleur et fruit - Nichiren Daishonin (Wou-long et I-long).

Le lotus, plante considérée comme sacrée dans de nombreuses cultures, produit donc fleurs et graines en même temps. Il symbolise ainsi le profond principe de « simultanéité de la cause et de l’effet », loi universelle dans la perspective bouddhiste.